Actualités
portrait-pellet

Ludovic Pellet, boucher à St Julien des Rosiers

Rencontre avec Ludovic artisan boucher à St Julien des Rosiers dans le Gard, près d’Alès. Avec sa femme Aurore, ce duo à la vie comme en boutique nous fait le plaisir de partager son parcours et ses valeurs de Compagnons du Goût, avec en prime deux petites recettes qui devraient plaire aux gourmets !

 

Cuisinier et boucher, deux métiers d’artisan !

Ludovic a un parcours atypique, dans la mesure où il est cuisinier de formation. Militaire durant 11 ans, il est finalement retourné à Marseille travailler en boulangerie.

L’envie de retrouver son Gard natal s’est fait sentir “et le premier qui m’a proposé du travail, c’était un boucher. Alors je me suis formé et j’ai obtenu un CQP (équivalent du Cap de boucher).“

De la boulangerie à la boucherie, le point commun reste l’artisanat “qui représente les traditions de chez nous. Nous sommes le pays de la gastronomie et c’est un métier dans lequel nous pouvons nous exprimer. Dans l’artisanat, nous avons un rapport avec la nature et les clients qui est essentiel.“

portrait-pellet

Boucher à St Julien-des-Rosiers, un nouveau challenge

En 2017, Ludovic et sa femme Aurore décident de passer un cap et de s’installer à leurs comptes. “J’ai fait la moitié de ma carrière en tant que salarié, j’ai eu envie de sauter le pas et de m’accomplir“.

La boutique est composée de 4 salariés (deux apprentis, Aurore et Ludovic). Ludovic, boucher à St Julien-des-Rosiers, endosse tous les rôles : de la fabrication à la vente, en passant par la formation des apprentis. Aurore, quant à elle, dispose d’une formation de comptable. Les chiffres, ça la connaît, mais pas seulement. Elle est passionnée par la cuisine. Alors, les spécialités maison, comme la brandade de morue, la moussaka, le gratin dauphinois… c’est sa signature !

Aujourd’hui, Aurore et Ludovic sont les seuls artisans bouchers charcutiers traiteurs de ce petit village. Ils attirent essentiellement une clientèle locale, de tous âges, à la recherche du bon goût et des bons produits avant tout !

st julien les rosiers

 

Compagnon du Goût depuis 2018

Alors heureux d’être Compagnon du Goût ? Pour Ludovic, c’est d’abord une image et une façon de se faire connaître. “Les opérations que nous menons au fil des saisons me permettent de sensibiliser les clients au bien-manger.

Pour moi, être un bon Compagnon du Goût, c’est aussi être capable d’expliquer en quoi nous faisons la différence via la charte qualité et les produits que nous proposons.“ Parmi eux, le jambon fermier est en tête des vente, “les clients l’aiment pour son goût incomparable.“

Et la valeur d’un bon Compagnon ? “C’est un ensemble. L’accueil est primordial ; l’honnêteté comme le respect sont indispensables.“

raclette et charcuterie

 

Retrouvez l’intégralité du Portrait de Ludovic Pellet